A+ A A-

Ils font parler de notre ville !

Dans cette nouvelle rubrique, nous évoquerons et mettrons en valeur nos jeunes Navoiriauds, ceux qui, par leurs mérites sportifs, intellectuels ou professionnels "font parler de notre ville" : graines de champions, réussite dans les études, créations d'entreprises.... Focus sur ces jeunes qui font rayonner notre commune.

 1. Quentin Chevrier, à 21 ans, il crée sa propre entreprise.

2. Axel Gavoille, jeune champion de Lorraine de VTT.

*******

QUENTIN CHEVRIER

« Quand on veut, on peut …»

… Cette expression populaire que Quentin Chevrier aime à citer, il l’a fait sienne en réalisant son rêve d’enfant : posséder son propre camion et devenir routier.

Depuis tout petit, Quentin nourrit une véritable passion pour  les camions qu’il observe émerveillé depuis sa chambre d’enfant qui donne sur la RN 57 à Saint-Nabord. Son papa, chauffeur routier, lui fait découvrir le métier et Quentin se fait cette promesse : lui aussi aura le sien un jour mais il sera son propre chef.

Il fait ses études au Lycée Pierre-Gilles de Gennes à Gérardmer et obtient un BAC pro de chauffeur routier. Il aurait pu poursuivre des études supérieures à l’Institut Supérieur du Transport et de la Logistique, mais, pressé d’atteindre son objectif, il trace son chemin… autrement. Pendant 3 années, Quentin travaille chez les Transports Rouillon, passe son attestation de capacité de transporteur (indispensable pour pouvoir être dirigeant) et  met  suffisamment d’argent de côté pour assurer un futur fond de roulement et s’installer à son compte.

En mars 2016, une annonce sur internet lui permet de dénicher « sa perle rare » ; un camion d’occasion de 5 ans, 500 chevaux, 50 000 € et l’aboutissement de son projet. Il prend le train pour Evreux et fait la connaissance de Julien, le vendeur … devant les caméras de TF1 ! En effet, les équipes de l’émission ‘’Reportages découverte’’ accompagnent le jeune entrepreneur et réalisent un documentaire sur le thème ‘’Une vie de routier’’, (programme diffusé le 24 septembre 2016). Le jour de cette rencontre, l’émotion est à son comble autant pour le vendeur, sentimentalement attaché à son bolide, son premier camion, que pour Quentin qui effectue son premier plus gros achat. «Il ne fait pas ses 5 ans, n’est-ce pas ? Pense bien à contrôler régulièrement tes demies-lunes » conseille le routier au jeune homme. « C’est un camion qui n’a jamais connu de chaussures à l’intérieur » ajoute encore le vendeur. Et Quentin confirme « Et oui, moi aussi je conduis en chaussettes. La cabine, c’est à la fois mon lieu de travail, ma chambre, ma cuisine parfois, et les chaussures ramènent de la terre, de la poussière. En chaussette, c’est plus pratique,  un bon coup de soufflette, et terminé ».

Quentin,  s’installe alors derrière le volant, et les mots trouvent leur chemin : «Waouh, c’est le moment le plus cool, ma nouvelle vie commence. Je suis trop content. Et s’adressant à l’équipe de télévision « Vous ne pouvez imaginer à quel point cela me fait plaisir ! ». Cet achat, c’est 10 % de peur et 90 % de plaisir » remarque-t-il.  

En mars 2016, à 21 ans, le rêve est devenu réalité ; Quentin créé sa propre entreprise, ‘’QC Transports’’ dont le siège social se situe à Saint-Nabord. Pendant les 4 premiers mois, il bénéficie des conseils de l’entreprise Rouillon qui lui fournit missions, remorques et clients à livrer. Il fait de la traction, de la sous-traitance pour des marchandises générales. Puis, le jeune chef d’entreprise devient totalement indépendant. Il consulte des bourses de fret sur internet, choisit les départements sur lesquels il désire accomplir du transport frigorifique et commence ainsi ses tournées sur toute la France et principalement le Sud-Est et le Sud-Ouest. Il y va un peu au feeling le jeune Navoiriaud. Et cela fonctionne. Peu à peu les clients le rappellent pour lui confier d’autres missions, se fidélisent et traitent alors directement avec lui.  «Je fais tout ce qui est fruits et légumes en flux tendus. Je charge le soir pour livraison le lendemain : Cavaillon, Bordeaux, Les Landes, Mont de Marsan… ce sont mes quartiers. Je suis 75 % de mon temps là-bas » confie Quentin Chevrier, lors de notre interview alors qu’il rentrait de Nîmes. On dit parfois que la route est longue pour arriver à ses fins…et bien pas pour Quentin à qui nous souhaitons bonne chance…et bonne route !

*******

AXEL GAVOILLE

Beau parcours pour Axel qui a découvert le VTT grâce au SLEC à l'âge de 6 ans.

En 2012, le tout jeune cycliste scolarisé à l'école des Breuchottes s'initie à la discipline en participant aux sorties hebdomadaires du samedi après-midi organisées par la section VTT du SLEC. Très vite, Axel qui aime le vélo et les balades en forêt a envie de progresser pour suivre les plus grands. Très motivé, il s'inscrit à l'école de vélo "Remiremont VTT" où il progresse rapidement dans les différentes disciplines du VTT : cross-country, trial, descente et course d'orientation.

Axel se découvre alors un esprit de compétiteur et participe à ses 1ères compétitions en catégorie "Poussin".  Début 2015, il passe en catégorie "Pupille" et, encouragé par ses parents, il participe à 13 épreuves sur les 16 que compte la coupe de Lorraine. Le jeune vététiste, qui reste fidèle aux sorties vélo et ski du SLEC durant l'intersaison, entame la saison 2016 avec une belle motivation. Une 1ère victoire en mars à Villers les Nancy le met en confiance pour les 15 épreuves que compte la coupe de Lorraine cette année. La concurrence est rude et certaines courses comptent jusqu'à 30 concurrents, tous prêts à en découdre.

Les courses s'enchainent, ponctuées par des victoires, des places d'honneur et aussi par quelques déceptions, mais Axel peut savourer sa belle victoire à la coupe de Lorraine 2016 dans sa catégorie.

Axel a été récompensé le 19 novembre 2016 à la maison des sports de Tomblaine où il a reçu sa médaille de champion de Lorraine des mains de la Présidente du comité régional de VTT.

Nous souhaitons à Axel beaucoup de plaisir et de réussite dans son sport préféré.

 

Les nombreux trophées d'Axel